iles-de-guadeloupe

Études et Chantiers est un mouvement national d'Éducation populaire composé d'associations régionales, qui mettent en œuvre des actions ayant un double objectif :

  • la progression sociale des individus et la participation citoyenne
  • l’amélioration des espaces de vie et des territoires dans une démarche de développement durable

Parce que nos projets concilient l’activité économique et l’utilité sociale, Etudes et Chantiers s’inscrit dans le champ de l’Économie Sociale et Solidaire.

Par l’animation et la mise en œuvre technique et pédagogique de projets collectifs, Etudes et Chantiers mobilise un public de jeunes, d’adultes français ou étrangers, en zone rurale et urbaine, pour des actions diverses, toujours utiles aux territoires.

Notre pédagogie active allie la dimension utile du travail et le collectif, c’est ce que nous appelons le Chantier.

Nos domaines d’intervention variés nous permettent de mettre en pratique nos valeurs et notre pédagogie en France et à l’étranger.

Le mot du president

Études et Chantiers, mouvement d'éducation populaire, depuis 50 ans donne des réponses aux plus exclus, aux jeunes et volontaires de tout âges.
Nous avons la conviction que chacun porte en soi la capacité et les ressources pour améliorer le bien commun et le vivre-ensemble.

  • Plus que jamais, nous devons affirmer « l’urgence d’une autre économie » fondée sur la solidarité.
  • Plus que jamais, nous devons promouvoir nos actions de chantiers d'insertions de volontaires internationaux ; lieux d'apprentissages, de la découverte des autres, de l'ouverture à d'autres cultures et de mobilisation des habitants d'un territoire.
  • Plus que jamais, nos actions doivent s'inscrire dans la préservation de l'environnement, de la biodiversité et du développement durable.
Patrice NICOLAS,
Président de l'UNAREC.

Les années 60 : Le temps de la coopération…

  • Etudes et Chantiers prend racine dans les mouvements de jeunesse très actifs dans les territoires et dans la coopération entre les peuples. D’une volonté commune de se rassembler pour mieux coopérer naît, en 1962, une association nationale à vocation internationale : Etudes et Chantiers. Elle est composée des associations locales issues des territoires et organisatrices de chantiers de jeunes.

Les années 70 : Le temps de l’influence et de la reconnaissance…

  • Dans un contexte de montée du chômage et particulièrement celui des jeunes, les associations d’Etudes et Chantiers proposent un temps différent, un temps volontaire pour s’engager dans un projet utile et collectif. Elles proposent en effet, par le biais de leurs chantiers hors vacances scolaires et en milieu urbain, un temps d’engagement hors des murs (école, travail…) d’implication des citoyens dans des projets d’aménagement de leurs espaces de vie. Les pouvoirs publics s’inspirent alors de cette démarche d’implication citoyenne pour différents dispositifs tels que le Service Civil et le Travaux d’Utilité Collectif.

    Parallèlement au développement des chantiers de jeunes, Etudes et Chantiers devient la première structure à mettre en place ce que l’on appelle aujourd’hui des chantiers d’insertion par l’activité économique.

Les années 80 : Le temps de la reconnaissance des initiatives locales…

  • Fort de cette reconnaissance pour la démarche pédagogique et le projet associatif d’Etudes et Chantiers, le mouvement national se régionalise par la création d’associations régionales.

    C’est dans les années 80 que la structure actuelle du mouvement se dessine : une Union Nationale (rôle technique et de coordination) et des Association Régionale Etudes et Chantiers acteurs de terrain.

Les années 90 - 2000 : Le temps du renouveau…

  • Après une période de réflexion et de changements, la volonté et la force du réseau des associations locales d’Etudes et Chantiers permet sa renaissance. L’Union nationale porte politiquement et institutionnellement les messages et valeurs du mouvement. Elle a également pour rôle de se développer dans les territoires métropolitains et d’outre-mer.

Aujourd’hui

  • Le mouvement Etudes et Chantiers contribue à promouvoir une « autre société » vers plus de durabilité et de mieux vivre-ensemble tout en proposant des alternatives économiques, écologiques et sociétales. Pour cela, Etudes et Chantiers proposons des chantiers qui favorisent la participation active de tous les citoyens dans le développement des territoires que ce soit en France ou à l’étranger.