Union nationale
 
Forteresse de Montaigu le Blin
 
 
 



Domaines d'interventions : Rénovation et entretien du patrimoine bâti ancien et/ou culturel
Rénovation de biens anciens et culturels
Education à l’environnement et au développement durable
Dynamisation de la vie locale
Etudes, conseil et formation

Dispositifs : Chantier internationaux de bénévole Ado

Territoire d'intervention : 03 Allier

Nombre de participants : 25
Publics visés : Ado 14-17 ans
Jeunes -26 ans
18 ans et plus
Jeune « suivi »
Famille
Groupe
Enfants/Scolaire
Collectivité locale
Association

Bailleurs : Etudes et Chantiers

Présentation du chantier

études ET chantiers s'est engagée à faire revivre la forteresse de Montaigu le Blin dans le cadre d'un bail emphytéotique de quarante ans (2001-2041).

Ce monument est un pôle d'attraction de ce territoire, facteur de vie culturelle, mais aussi de développement économique, social et de revitalisation rurale. Nous travaillons avec les associations et les élus locaux.


Objectifs du projet

1.Ouvrir le site au public : chaque année des bénévoles sécurisent le site et assurent un entretien prévenant les dégradations. 2. Restaurer ce monument :plusieurs programmes de travaux ont débuté (remparts, glacis, pavage du guet, pont dormant, tour du Logis des Chabannes………) .

Chaque intervention respecte l'existant et vise à se rapprocher des techniques traditionnelles.
3. Animer :donner un avenir à ce patrimoine par des visites, rencontres internationales et manifestations.

Nature des travaux
et/ou des réalisations

En 2001, études une action permanente pour faire revivre ce site.

Ces travaux s'effectuent essentiellement pendant l'été avec les volontaires internationaux d'études ET chantiers.

Comme il s'agit d'un monument classé au titre des Monuments Historiques, les travaux sont programmés par tranche chaque année, en accord avec l'Architecte des Bâtiments de France et sous le contrôle de l'Architecte en Chef des Monuments Historiques.
Ce projet est soutenu par l'Etat, le Conseil Général de l'Allier, le Conseil Régional Auvergne et l'Europe.
Une souscription a été lancée par la Fondation du Patrimoine : WWW.fondation-patrimoine.net

Informations sur le site

Etudes et Chantiers est intimement associé depuis 1979 à la sauvegarde de ce monument remarquable .

Il est important pour la compréhension du projet de connaître l'historique de cette restauration afin de mieux appréhender son présent et surtout comprendre l'ambition de son futur.

1793 : à la Révolution, le château et les terres attenantes comme beaucoup d'autres sont confisquées et vendues comme "biens nationaux". L'ancienne forteresse abandonnée tombe en ruine.

1925 : plusieurs familles ensemble rachètent ce monument pour le sauvegarder de la ruine et de la destruction

1926 : venant reconnaître l'intérêt historique et architectural du château de Montaigu-le-Blin, le ministère de la Culture classe l'édifice au titre des Monuments Historiques dès le mois d’avril 1926.

Dès lors, celui-ci est protégé et les travaux ne peuvent pas être engagés sans autorisation préalable de l'ABF( Architecte des Bâtiments de France ) et de l'ACMH ( Architecte en Chef des Monuments Historiques )

Cependant, en dehors des destructions volontaires que permet d'empêcher le classement, tout monument souffre d'abord des dommages causés par le temps, et ensuite de l'absence d'entretien.

Les travaux de conservation et de restauration d'un monument classé – qu'ils soient soutenus financièrement ou non par l'État, représentent donc une charge très importante pour les propriétaires.

En 1911, le mur d'enceinte à l'est fut complètement refait par les derniers propriétaires

Entre 1926 et 1970, les quatre familles qui rachetèrent la forteresse, engagent des réparations permettant la consolidation et le rejointoiement de plusieurs tours (façades ouest et sud) ainsi que la réfection de la toiture du logis des Chabannes.     

Dans les années 1970, plusieurs chantiers avec l’association Rempart qui déblaie la “citerne ” et l’intérieur d’une tour sud.

De 1979 à 1996, un bail de 99 ans est signé avec études ET chantiers (association nationale). Les finalités du bail alors stipulent que les travaux de restauration et l’animation du site sont confiés à l’association. études ET chantiers estmaître d’ouvrage.

Travaux effectués sur le logis des Chabannes (Jean louis Pinna)

•Pose des planchers à la française
• Rejointoiement desmurs intérieurs à tous les niveaux
• Projection d’unmortier sur la voûte du niveau 3 
• Confection de dalles en béton aux niveaux 1 et 2
• Réparation d’escaliers en pierre et en bois 
• Réparation de cheminées
• Pose de vitre aux archères

Suite à une régionalisation et à la disparition de l’association nationale , une association régionale est créée en 1986 qui regroupe alors 4 associations départementales dont l’association Pays d’Allen dans l’Allier. Guy Kokoref est alors responsable. Des Montacutains participent aux travaux.

En 1993,études ET chantiers se sépare de l’association Pays d’Allen

En 1996, suite à la visite de la Commission de sécurité, un arrêté municipal ferme le site au public.

En 1994 Fusion de deux associations départementales (Cantal et Puy de Dôme) et régionales (Auvergne) pour créer études ETchantiers espace central (MassifCentral).

En 1997 développement d’une activité études ET chantiers dans l’Allier à partir de Montluçon (10 salariés).

En 2000, la Municipalité et les propriétaires contactent études ET chantiers.

Juillet 2001: les propriétaires signent un bail emphytéotique de 30 ans avec l’association régionale études ET chantiers, permettant ainsi un programme de sécurisation du site et de sauvegarde de cemonument à long terme.

Etudes et Chantiers lance cette même année une action permanente pour faire revivre ce site.

Ces travaux s'effectuent essentiellement pendant l'été avec les volontaires internationaux d'Etudes et Chantiers.

Comme il s'agit d'un monument classé au titre des Monuments Historiques, les travaux sont programmés par tranche chaque année, en accord avec l'Architecte des Bâtiments de France et sous le contrôle de l'Architecte en Chef des Monuments Historiques.

 En 2002, le premier objectif était de rendre le site accessible : 

- travaux de débroussaillage 
- pose de filets protection 
- pose de barrières et de portes   

Juillet 2003 : Le pavage de la tour d’enceinte, circulaire a permis une utilisation intéressante pour les animations.   

Août 2003 : Le logis des Chabannes :toute la base est à reprendre l'efficacité de cette équipe n'est pas à démontrer.   

Septembre 2003 : Le pont dormant avait remplacé le pont levis . Il a complètement été reconstruit puis replacé afin de pouvoir accéder à la haute cour en toute sécurité.   

2004 : L’entrée de la basse-cour a nécessité la reprise des murs de chaque côté afin de les dégager de la végétation et de les consolider. Il n'a pas été possible de reconstruire car l'étude archéologique préalable n'a pas été faite côté forteresse.     

2005 : L’escalier d’accès à la haute-cour est la rampe escarpée accédant au pont dormant     

2006-2009 : Le mur d’enceinte extérieur côté ouest a du être entièrement refait dans sa partie supérieure après débroussaillage.     

2010 : Le mur d’enceinte extérieur, à l'entrée dans la basse cour a du être nettoyé de la végétation envahissante puis repris. Ce travail est programmé sur 2 étés. 4 mètres seront effectués en 2011 par trois équipes de jeunes bénévoles internationaux. 

2010 marque le début d'un partenariat essentiel avec les services municipaux qui assurent les travaux de nettoyage.Ceux-ci étaient effectués bénévolement par Bruno Choisy. Ils permettent ainsi aux chantiers de démarrer dans de bonnes conditions


 

Contact

http://montaigu-leblin.unarec.org/

3150 Montaigu-le-Blin
Etudes et Chantiers Espace Central
TEL: 04 73 31 98 00
ecec@unarec.org